PRESS INFORMATION



 
 


 

RTL Group Trading Update (Rapport actualisé sur l’évolution des affaires)

RTL Group publie le suivant « trading update » préalablement à l’annonce, le 14 septembre 2001, de ses résultats intérimaires pour la période se terminant le 30 juin 2001. Ceci reflète la décision du Conseil d’administration de RTL Group de publier régulièrement des Trading Updates au début de clôture intérimaires et de fin d’année, dans le but d’améliorer le flux d’informations fournies aux investisseurs. 

Didier Bellens, Administrateur délégué de RTL Group, explique:

« Nous avons continué â dépasser nos concurrents dans la plupart de nos marchés en terme de part d’audience et de part de marché publicitaire, plus particulièrement en Allemagne et en France. En Allemagne, tant notre part d'audience que notre part de marché ont augmenté au cours de la première moitié de l'année, consolidant notre position de leader du marché. En France, le succès de « Loft Story » et d'autres formats sur M6 ont considérablement augmenté la performance de la chaîne. Cela a permis à M6 de réaliser une part de marché publicitaire de 23,1% pour la même période. Loft Story a également permis à Fun Radio de faire progresser sa part d'audience, tandis que RTL Radio a maintenu sa position de leader du marché et a continué à se remettre de la baisse d’audience enregistrée l'année dernière. Dans le domaine du contenu, nous sommes très encouragés par les opportunités qu’offre le deal en matière de droits sportifs que nous avons conclu en mai avec Groupe Jean-Claude Darmon et Groupe Canal Plus. D’une manière générale, le recentrage sur les opérations en croissance et la maîtrise des coûts conjugués à un bilan solide et de bonnes ratings (A3/A-) assignées par Moody’s et Standard & Poor’s, nous permettent de rester bien placés pour poursuivre notre stratégie axée sur la croissance à long terme telle que nous l’avons exposée. »

Au mois de mars RTL Group a relevé que la visibilité publicitaire était faible et que les taux de croissance des marchés publicitaires se ralentissaient au-delà des prévisions des concurrents et des organismes industriels. Les marchés publicitaires sont restés tendus et les marchés de RTL Group ont affiché une croissance faible voire négative pour la première moitié de l'année. La visibilité s’est détériorée davantage et il est difficile de prévoir le rythme de rétablissement  des marchés publicitaires. En se basant sur l’hypothèse que les conditions actuelles des marchés publicitaires persistent et en prenant en compte les mesures introduites par le management pour maîtriser les coûts, RTL Group s’attend, pour l’exercice se terminant le 31 décembre 2001, à un résultat avant intérêts, impôts et amortissements (EBITA) inférieur 10 à 15% aux chiffres pro forma de EUR 555 millions établis pour l’an 2000. Ces estimations ne tiennent pas encore compte de la restructuration de l’activité nord-américaine dont les coûts s’élèveront prévisiblement à EUR 22 millions et des investissements dans des activités nouvelles qui se chiffreront à EUR 27 millions.

Television

 

Part de marché d’audience
14-49 (%)

Part de marché publicitaire (%)

 

[MS1] S1 2001

S1 2000

S1 2001

S1 2000

Allemagne[2]

RTL

18,1

16,7

29,3

27,1

RTL II

5,7

7,2

6,6

5,7

Super
(3-13)

21,0

19,5

2,0

1,8

Vox

4,2

3,8

4,0

3,8

 

Part de marché d’audience
15-34 (%)

Part de marché publicitaire (%)

France[3]

M6

22,8

20,4

23,1

21,2

 

Part de marché d’audience
4+ (%)

Part de marché publicitaire (%)

Royaume-Uni[4]

 

5,6

5,8

6,1

6,1

 

Part de marché d’audience
20-49 (%)

Part de marché publicitaire (%)

Pays-Bas[5]

RTL4

16,2

17,7

23,1

24,1

RTL5

4,5

4,2

4,7

4,4

Yorin
(20-34)

8,3

9,3

12,7

15,6

 

Part de marché d’audience
18-44 (%)

Part de marché publicitaire (%)

Belgique[6]

RTL TVI

25,6

25,5

 

 

En Allemagne et en France, qui pour l’exercice 2000 ont représenté 70 % des recettes totales de l’activité TV de RTL Group, nous avons dépassé nos concurrents, tant en termes d'audience que d’investissements publicitaires, et ce dans des conditions de marché difficiles.

Après une performance très forte en 2000, le marché de la télévision allemande a vu au cours des six premiers mois de cette année une chute cumulative des dépenses publicitaires brutes de près de  1,6%. Cependant les chaînes de RTL Group ont réussi à défendre leur position de leader du marché avec le succès d’audience qu’ont continué de connaître des formats comme « Who Wants to be a Millionaire? » (« Qui veut gagner des millions ? ») avec un score de plus de 14 millions de téléspectateurs, la « Formule 1 » et la « Ligue de Champions ». Cela a permis à RTL Group de porter sa part de marché publicitaire à 41,9 % au cours des six premiers mois de l'année, comparé à 38,4 % pour  la même période de l’exercice 2000 tandis que la part d’audience a progressé de 29,9 %  à 30,4 %.

En France, le succès de « Loft Story » a contribué à porter la part d'audience de M6 de 18,1 % à 19,9 %. Les deux tiers de la croissance d'audience sont attribuables à « Loft Story », l’autre tiers à d'autres programmes. M6 a surpassé ses pairs en augmentant sa part publicitaire de 21,2 % à 23,1 %  d’une année à l’autre dans un marché en régression de 3,9 %.

Le Royaume-Uni et les Pays-Bas furent les deux premiers pays à afficher les signes d’un ralentissement des marchés publicitaires. Aussi ont-ils été les plus touchés, car les conditions ont continué à se détériorer. Cependant, Channel 5 a pu maintenir sa part de marché publicitaire de 6,1 % sur un marché global en baisse de 9,6 % d'une année à l’autre. Channel  5 a continué à investir dans la programmation avec un investissement total en augmentation de 17 % en six mois conformément avec notre objectif à long terme de faire progresser la part d’audience de la chaîne.

Aux Pays-Bas,  les chaînes de RTL Group ont  perdu  2.3 % de leur part d'audience et 3,6 % de leur part de marché publicitaire dans un marché qui a régressé de 7 % d’une année à l’autre. Le changement de nom de Veronica en Yorin s’est initialement traduit par une perte d’audience et un déclin de la part de marché publicitaire. Toutefois, nous nous attendons à un renversement de cette tendance avec l’établissement de la marque. En Belgique, les chaînes de RTL Group ont consolidé leur forte position dans un marché TV publicitaire inchangé par rapport à l’année dernière.

Radio

En radio, les taux d’audience pour le mois d’avril montrent que RTL en France a réussi avec succès à arrêter la chute d’audience qui s’est faite sentir dès le quatrième trimestre 2000. Les taux d’audience les plus récents publiés en date du 16 juillet 2001 confirment la position leader de RTL Radio, avec une augmentation de sa part d’audience qui a atteint 13,3 %. Fun Radio a fait passer son taux d’audience de 4,6 % à 5,3 %, ceci étant en partie dû à la couverture de l’événement « Loft Story » et au succès du show d’Arthur. La part d’audience de RTL 2 est restée stable avec 2,8 %.

Contenu

La compagnie poursuit la consolidation de son avantage compétitif dans le domaine du contenu. En mai, nous nous sommes associés à Groupe Canal Plus et au Groupe Jean-Claude Darmon pour créer une société commune d’achat de droits sportifs. Ce deal est actuellement soumis à l’approbation de la Commission européenne.

Aux Etats-Unis, nous sommes en train de restructurer nos affaires de production et de « syndication », à savoir Pearson TV North America, afin de mettre l’accent sur le développement, la production et la distribution de programmes de divertissement populaires. Nous avons réduit nos activités internationales dans le domaine des œuvres de fiction en raison de la chute des résultats sur ce marché; cette régression est à attribuer à l’intérêt accru des téléspectateurs pour les reality shows et jeux TV européens produit sur les marchés domestiques, au recul du marché publicitaire américain et à la concentration de l’industrie américaine. Il en résulte que nous avons pris en compte une charge unique de EUR 22 millions dans nos résultats intérimaires.

Suite à l’évolution du cours des titres sur les marchés financiers, le management a décidé de procéder à une révision de la valorisation de Pearson TV, avec laquelle CLT-UFA et  anciennement Audiofina avaient fusionné en juillet 2000. Pearson plc. avait apporté Pearson TV en échange de titres RTL Group, à la valeur de marché qui prévalait à l’époque. Nous communiquerons les résultats de cette revalorisation, qui pourrait aboutir à une révision à la baisse de la valeur du « goodwill » (non-cash), lors de l’annonce des résultats semestriels le 14 septembre 2001.

Les activités de production de RTL Group dans le monde poursuivent leur croissance. Nous avons conclu des accords de développement et de co-production dans plusieurs pays européens tant avec des stations de RTL Group qu’avec des tiers. Le succès de « Greed » s’est poursuivi. Ce programme est actuellement produit dans 20 pays. Nos séries de fiction européennes sont toujours aussi populaires que par le passé, malgré la concurrence récente du reality TV et des émissions de jeux.

Nouveaux Médias

Dans le secteur des nouveaux médias, nous avons continué à renforcer notre position de leading player en Europe, avec plus de 6 millions de visiteurs uniques sur nos sites de divertissement et avec plus de 400 millions de pages vues mensuellement, ce qui se traduit par une augmentation de 370 % par rapport à l’année précédente. RTL World (RTL.de) et M6 Web (m6.fr) occupent les premières places sur leurs marchés en tant que sites de divertissement général. Nous poursuivons notre approche d’investissements contrôlés sur le secteur des nouveaux médias, en bâtissant sur des marques fortes, le contenu et la communauté.

Par ailleurs, RTL Group annonce un changement dans la composition de son conseil d’administration. Le 27 juillet 2001, le conseil d’administration de RTL Group a accepté la démission avec effet immédiat de M. André Desmarais et a nommé M. Jocelyn Lefebvre en tant que membre indépendant non-exécutif.

M. Jocelyn Lefebvre est actuellement membre du conseil d’administration de Imerys S.A., le groupe de valorisation des minéraux coté à Paris. Au cours des 5 dernières années, il a été membre du conseil d’administration de Orior Holding S.A.. Durant cette période, il n’a pas eu d’autres mandats dans d’autres conseils d’administration de sociétés cotées. Selon les paragraphes 6.F.2. (b) à (g) du « Listing Rules », il n’est pas nécessaire de fournir plus d’informations concernant M. Jocelyn Lefebvre.

La compagnie annoncera ses résultats intérimaires le 14 septembre 2001 à Londres, dans les locaux de Pearson TV, 1, Stephen Street.


[1] Le présent trading update coïncide avec l'annonce des résultats au 30 juin 2001 publiés aujourd'hui par Pearson plc ("Pearson"), actionnaire à 22 % de RTL Group, ainsi qu’avec l'annonce des résultats du Groupe Bruxelles Lambert pour cette même période et qui seront publiés le 31 juillet. Les résultats de Pearson et de Groupe Bruxelles Lambert incluent leurs parts respectives dans les bénéfices prévisionnels de RTL Group dont font état les rapports de gestion non audités. Les résultats de Pearson sont préparés sous UK GAAP et les résultats de Groupe Bruxelles Lambert présentés conformément aux GAAP belges. RTL Group utilise IAS (normes comptables internationales) comme base pour la préparation de ses comptes.
[2] Source: GfK, Nielsen S+P
[3] Source: Mediamétrie, SECODIP
[4] Source: BARB
[5] Source: Infomart, HMI/SOV
[6] Source: Audimetrie CIM South; MDB



Contacts médias:

RTL Group
Roy Addison
Markus Payer
Tel. + 352 421 42 5020
E-mail : roy.Addison@rtlgroup.com
E-mail : markus.payer@rtlgroup.com

Contacts médias et investisseurs:

Finsbury
Julius Duncan
Alice Macandrew
Tel. + 44 207 251 3801
E-mail : Julius.Duncan@finsbury.com
E-mail : Alice.macandrew@finsbury.com