INFORMATION PRESSE



 
 


 

CLT-UFA est numéro un en Europe


CLT-UFA, le 19 mai 1998,

Le rapprochement des activités de la CLT et d’UFA est un plein succès / La CLT-UFA est aujourd’hui le premier groupe en Europe / Une forte croissance et des métiers de base rentables / Importants investissements dans l'avenir

Seulement 17 mois après le regroupement des activités de la CLT et d’UFA, le Groupe ainsi créé est devenu un puissant acteur européen. Rémy Sautter et Rolf Schmidt-Holtz, directeurs généraux de la CLT-UFA, ont souligné lors de la conférence de presse tenue ce mardi à l’occasion de la présentation du bilan 1997, que la CLT-UFA a su se positionner très rapidement dans le secteur des médias comme entreprise innovatrice orientée vers la croissance.

La CLT-UFA se présente comme un Groupe actif, doté d’une organisation bien structurée lui permettant d’agir de façon stratégique conférant aux responsables des différentes entités une grande autonomie.

Profits élevés dans les métiers de base: la télévision et la radio commerciales restent les principaux contributeurs au chiffre d'affaires

Au terme de sa première année d'existence, le chiffre d’affaires de la CLT-UFA s’est élevé à LUF 114 milliards. La contribution principale au résultat 1997 de la CLT-UFA provient des métiers de base forts en chiffre d'affaires et en rentabilité, et plus particulièrement des résultats de RTL Television en Allemagne et de M6 en France.

Support publicitaire le plus important en Europe et leader des chaînes allemandes depuis 5 ans, RTL Television a enregistré un chiffre d'affaire de DEM 3,5 milliards et réalisé un bénéfice de DEM 170 millions, en hausse de 18 % par rapport à l’année précédente. Pour 1998, la CLT-UFA prévoit une croissance du résultat de plus de 30 %. Avec la nomination de M. Gerhard Zeiler au poste de nouveau directeur général, effective à partir du 1er novembre 1998, RTL Television a assuré la continuité au niveau du management.
« Helmut Thoma a fait un travail exemplaire au sein de RTL Television et a bâti le succès de la chaîne. », dit Rolf Schmidt-Holtz. «Avec M. Zeiler nous avons engagé le meilleur candidat pour le poste de directeur général.»

La chaîne française M6 a elle-aussi pu conforter sa position avec un accroissement de sa part d'audience moyenne de 12,5 % à 13,2 %. Le chiffre d’affaires a progressé de FRF 2,4 à FRF 3,0 milliards et a conduit à un bénéfice de FRF 311 millions.

Les remaniements de HMG aux Pays-Bas ont permis de générer des bénéfices de l’ordre de NLG 10 millions. En Belgique, RTL TVI et Club RTL ont vu leur bénéfice net s’accroître de l’ordre de BEF 25 millions pour se chiffrer à BEF 199 millions.

La station de radio française RTL reste l’exploitation phare de la CLT-UFA dans ce secteur. Avec un chiffre d’affaires propre voisin d'un milliard de FRF et la meilleure rentabilité, RTL défend avec succès sa position de première station de France. Avec 92.9 RTL Wien, la CLT-UFA a lancé une nouvelle station début 1998.

Utilisations des bénéfices pour investir dans l'avenir

Au total, la part des bénéfices réalisée en 1997 par les métiers de base de la CLT-UFA se chiffre à LUF 3,5 milliards. Ces bénéfices aussi bien que la puissance financière des actionnaires permettent à la CLT-UFA d'investir dans son avenir d'entrepreneur, c'est-à-dire plus particulièrement dans le lancement de nouvelles chaînes. Les pertes de démarrage des chaînes plus récemment lancées et les investissements dans de nouvelles activités comme Premiere Digital, Channel 5 et RTL KLUB se chiffrent à LUF 5,8 milliards pour l’exercice 1997.

Suite à ces investissements de démarrage, la CLT-UFA a réalisé en 1997 une perte globale de LUF 2,9 milliards. Les investissements très élevés dans la télévision à péage en Allemagne et la poursuite du lancement de Channel 5 vont vraisemblablement mener à une perte de LUF 8 milliards en 1998, avant toutefois la prise en compte des plus-values provenant de la vente de TPS, de RTL9 et des stations de radio britanniques.

Cette année, la plupart des investissements seront destinés au développement numérique de Premiere. La Commission Européenne est appelée à se prononcer sur la coopération avec le groupe Kirch au niveau du projet de télévision numérique. Indépendamment de la décision que prendra la Commission, la CLT-UFA poursuivra l'objectif visant à assurer le développement à long terme de Premiere et à en faire la plate-forme centrale de la télévision à péage en Allemagne.

1997 fut également l'année d'importants investissements dans la télévision commerciale, le métier de base de la CLT-UFA : deux nouvelles chaînes terrestres ont en effet été lancées en 1997, Channel 5 en Grande-Bretagne et RTL KLUB en Hongrie. Ces deux chaînes ont clôturé l’année en ligne avec les prévisions et les premiers mois de 1998 reflètent déjà une tendance positive.

« Ces importants investissements vont sécuriser à long terme la rentabilité de notre Groupe. Celui qui n’investit pas massivement dans le développement futur sera mis à l’écart », a dit Rolf Schmidt-Holtz, directeur général de la CLT-UFA. Pour Rémy Sautter, directeur général de la CLT-UFA, l'importance des investissements traduit « la ferme volonté de la CLT-UFA de rester le leader des diffuseurs de programmes de télévision et de radio sur tous les marchés européens lui permettant ainsi de continuer à jouer dans la première division ».

Concernant la mise en oeuvre de cette stratégie, la CLT-UFA pourra compter pleinement sur l’appui de ses puissants actionnaires, Audiofina et Bertelsmann. Ces derniers ont confirmé leur soutien en 1998 par un apport de fonds sous forme de prêts subordonnés à hauteur de LUF 10 milliards.

La CLT-UFA mise sur le contenu

La CLT-UFA a élargi avec succès son secteur d'acquisition et de vente de droits audiovisuels dans les domaines de la fiction et du sport sur la scène européenne. CLT-UFA INTERNATIONAL dispose d’un important catalogue de droits de fiction, qui s'élargit chaque année de 300 heures. UFA SPORTS dispose des droits de retransmission et de promotion d’environ 10 clubs de la première division allemande (Bundesliga), 30 équipes nationales, 200 clubs de football internationaux ainsi que de 8 grands tournois de tennis. Aujourd’hui, UFA SPORTS a consolidé sa position de premier distributeur de droits sportifs en Europe.

Ce sont plus particulièrement les chaînes récemment lancées qui profitent du négoce de droits, en s’appuyant notamment sur nos filiales CLT-UFA INTERNATIONAL et UFA SPORTS. Ainsi l’approvisionnement étendu en programmes a permis le démarrage réussi de RTL KLUB. Channel 5 a également réalisé des résultats d’audience records par la diffusion des matches de football dont elle avait acheté les droits à UFA SPORTS.

Avec UFA Film & TV Produktion et Trebitsch Produktion, la CLT-UFA est par ailleurs leader du secteur de la production en Allemagne avec environ 900 heures de programme par an.

La CLT-UFA assure la régie de ses chaînes et stations

Le développement du Groupe à long terme a été marqué par un autre événement en 1997 : l’acquisition d'Havas Intermediation/IP. Avec l’achat d’IP, la CLT-UFA a pris le contrôle des recettes publicitaires de ses chaînes de télévision et stations de radio. Selon Rémy Sautter, un pas stratégique a ainsi été franchi: « Par l'acquisition d'IP, nous avons pu intégrer le chaînon manquant dans la chaîne de création de valeur de la CLT-UFA. »



* * * * * * *

Pour toute information supplémentaire, veuillez vous adresser à:
RTL Group
Markus Payer
Head of Media Relations
Tel: (+352 42142-5020)
e-mail: markus.payer@rtl-group.com