INFORMATION PRESSE



 
 


 

Le 25 septembre, le Conseil d'Administration de la CLT S.A., s'est réuni au siège du Groupe à Luxembourg.



CLT-UFA Luxembourg, le 26 septembre 1996

Le 25 septembre, le Conseil d'Administration de la CLT S.A., s'est réuni au siège du Groupe à Luxembourg.

Sur proposition de la Direction de la CLT, le Conseil d'Administration a confirmé l'arrêt du projet numérique Club RTL en Allemagne et a décidé de concentrer à l'avenir ses efforts sur le marché de la télévision gratuite en renforçant sa position de leader en Europe, ce d'abord sur ses marchés traditionnels, mais aussi en se développant sur de nouveaux territoires. Le Groupe reste cependant engagé sur le marché de la télévision numérique à péage en France et en Allemagne à travers d'une part sa participation dans le projet TPS (Télévision Par Satellite) en France et d'autre part, après le rapprochement avec Ufa, à hauteur de 37,5% dans Premiere, la première chaîne de télévision à péage en Allemagne qui compte aujourd'hui plus de 1,2 millions d'abonnés.

Le Conseil d'Administration a également pris connaissance des comptes consolidés non audités au 30 juin 1996. Le chiffre d'affaires du Groupe s'élève pour le premier semestre 1996 à

LUF 45 844 Mio contre LUF 45 393 au 30 juin 1995. A périmètre constant, la progression du chiffre d'affaires consolidé est de 8,4%. Le Groupe CLT a réalisé un bénéfice consolidé de

LUF 2 199 Mio à comparer aux LUF 2 369 Mio réalisés au cours du premier semestre 1995. Le bénéfice consolidé au 30 juin 1996 inclut des plus-values exceptionnelles pour LUF 4 729 Mio réalisées essentiellement à l'occasion de la cession du bâtiment de la Villa Louvigny ainsi que de la cession du groupe Télé Star, dont la plus-value a été enregistrée à hauteur de 60% au cours du premier semestre 1996. Les comptes consolidés du premier semestre 1995 incluaient des éléments exceptionnels pour LUF 854 Mio, dont principalement la plus-value de cession de la participation de 25% dans le groupe de production américain Saban. Ces éléments exceptionnels ont permis d'absorber l'intégralité des charges et provisions liées à l'arrêt du projet de télévision numérique à péage Club RTL en Allemagne et qui s'élèvent à LUF 3 626 Mio.

A périmètre constant et après élimination des éléments exceptionnels ainsi que des pertes de démarrage des nouveaux projets, le bénéfice consolidé courant s'élève à LUF 2 051 Mio, en progression de 10,9% par rapport au premier semestre 1995. Cette augmentation provient principalement de RTL Television qui a réalisé sur un marché allemand très concurrentiel une progression de son chiffre d'affaires de 6% et une augmentation de son bénéfice par rapport à 1995.

Au cours du premier semestre 1996, la CLT a poursuivi sa stratégie de développement dans ses métiers de base que sont la télévision et la radio ainsi que l'acquisition et la distribution de droits audiovisuels.

Dans le secteur de la télévision, la CLT a constitué le 18 avril ensemble avec M6, TF1, France Télévision et le Groupe Lyonnaise des Eaux, la société TPS (Télévision Par Satellite) qui lancera prochainement un bouquet numérique de chaînes de télévision à péage en France. M6 a par ailleurs bénéficié du renouvellement pour dix ans de son autorisation.

En avril et mai 1996, la CLT a augmenté sa participation dans RTL4 S.A. de 47,28% à 60,78% par le rachat de titres à des co-actionnaires lui permettant ainsi de renforcer sa position dans HMG (Holland Media Groep) qui opère trois chaînes de télévision (RTL4, RTL5 et Veronica) ainsi que deux programmes de radio et une société de production.

En juillet 1996, la chaîne allemande RTL Television a conclu avec MCA un important contrat de fourniture de droits de films (output deal) pour une durée de dix ans. Ce contrat permet à RTL Television de sécuriser son accès à des droits de films de toute première qualité afin de consolider et de renforcer ainsi sa position de leader sur le marché allemand.

En Suède, la CLT a lancé le 19 avril deux stations de radio, 104.7 RTL et Bandit Radio qui, selon les derniers sondages, arrivent d'ores et déjà en tête des stations de radio à Stockholm.

En France, RTL a, sur un marché publicitaire globalement difficile, enregistré malgré de bons sondages, une diminution de ses recettes publicitaires par rapport aux objectifs. Le 18 mars 1996, le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA) a donné au Groupe CLT l'autorisation d'accroître sa participation dans RTL 2 de 46,59% à 100%.

L'accord signé le 5 juillet entre Audiofina et Bertelsmann pour la mise en commun des participations et activités audiovisuelles de la CLT et de Ufa, a été soumis aux autorités médias nationales compétentes et notifié pour accord à la Commission Européenne.



* * * * * * *

Pour toute information supplémentaire, veuillez vous adresser à:
RTL Group
Markus Payer
Head of Media Relations
Tel: (+352 42142-5020)
e-mail: markus.payer@rtl-group.com